Morphine

Classe :

Analgésique opioïde

Actions :

  • Sur le SNC : analgésie à dose dépendante
  • Sur les centres respiratoires : dépression
  • Sur le muscle lisse : spasme des sphincters

Indications :

Douleurs intenses et/ou rebelles aux antalgiques de pallier 2

Contre indications absolues :

  • Insuffisance hépatocellulaire sévère (avec encéphalopathie)
  • Insuffisance respiratoire décompensée
  • Traumatisme crânien, HTIC, épilepsie non contrôlée
  • Agoniste/Antagoniste morphiniques

Contre indications relatives :

  • Alcool
  • Allaitement

Précautions :

  • Chez les nourrissons avant 3 mois, les effets de la morphine sont plus intenses et prolongés
  • Risque de rétention urinaire aigue
  • En cas d’hypovolémie : risque de collapsus

Effets indésirables :

  • Nausées/Vomissements
  • Constipation
  • Somnolence
  • Globe vésicale
  • Confusion, sédation, excitation, cauchemars
  • Dépression respiratoire avec apnées
  • Prurit

Antidote :

Naloxone (DCI)

Dose :

  • Avec une pompe PCA : 20-30mcg/kg/h en continue avec des bolus programmés de 20mcg/kg 6 à 8 fois maximum par heure, période d’interdiction : 6 à 8 minutes
  • L’administration continue est comprise entre 20 à 100mcg/kg/h pour l’antalgie et la sédation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code