Soins et surveillance d’une dialyse (simplifié)

  • Biologie :
    • Anti Xa : cible 0,3-0,7 :
    • ACT : 160s (une personne normale a un ACT d’environ 120s)
    • Chimie : Na K Urée Creat
    • Gazométrie (On surveille l’équilibre acido-basique car la dialyse va éliminer des ions)
    • Formule et crase, surtout lorsqu’on pose le cathéter de dialyse
  • Clinique :
    • Œdème
    • Diurèse
    • Pli cutané
    • Signes de déshydratation
    • Prévoir un matelas à air avant début de dialyse car le patient est moins mobilisé après
    • Surveillance du membre sur lequel est posé le cathéter de dialyse (si le cathéter est placé en fémoral, car le retour veineux est moins bon
  • Risque infectieux :
    • Points de ponctions
    • Asepsie rigoureuse lors des branchements de dialyse (masque)
  • Scope :
    • TA
    • FC
    • PVC
  • TTT :
    • Adapter les doses (à la hausse)
  • Machine :
    • Filtre :
      • Si le filtre se bouche (coagulation) il devient foncé
      • Hausse des pressions avant le filtre = le filtre se bouche (vieux filtre ou filtre coagulé)
    • Pressions
    • Prélèvement patient : refaire vite le calcul du prélèvement patient en fonction de nos apports.
    • Vérifier que les poches utilisées soient correctes, et que l’ajout d’éléments (par exemple le potassium) soit correct. Les poches ne contiennent JAMAIS d’héparine (sauf pour celle servant à purger le système)
    • Revoir tout le circuit
    • Prévoir de quoi restituer la machine en urgence (pour restituer rapidement si jamais les PTM du filtre augmentent)
    • Ligne de chauffe pour la restitution du sang (37°, que l’on peut monter jusqu’à 40° si l’enfant à froid). La gaine doit être mise d’un bout à l’autre.
    • Mettre le patient à plat lors du démarrage de la dialyse à cause du risque d’embolie pulmonaire.
      • Si bulle d’air, mettre le patient en Trendelenburg (tête en bas), coucher le patient du côté gauche et bip de réa
      • Si déconnection accidentelle des tubulures, clamper, mettre le patient en Trendelenburg (tête en bas), coucher le patient du côté gauche et bip de réa
    • Ergonomie : bien positionner la machine
    • Attentions aux pesons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code